Les lumières de l'Océan

Ces lumières de l'Océan, ces phares, ces tours de feux qui ont sauvés mille vies, sont un symbole de puissance, d'espoir et de résistance, et font partie intégrante du paysage de nos côtes. Sur les 148 phares français, plus d'un tiers sont situés en Bretagne. 23 balisent le littoral finistérien, le plus puissant : le phare de Creac'h, le plus haut d'Europe : l'île Vierge ( qui vient cette semaine de fermer sa porte pour laisser place à l'automatisation) , le plus ancien : Le Stiff. Mon préféré : le phare de la Jument (dans le mythique passage du Fomveur. La mer d'Iroise : lieu de passage obligé pour accéder à la Manche, pavée de cailloux et de rochers dangereux, avait l'absolue nécessité de signaler ces écueils aux marins. Les prouesses technologiques poussent à automatiser ces phares et ces magnifiques monuments incroyables, parfois incongrus, et insolites, sont abandonnés. Phare à terre ou en mer ont les appelle Purgatoire, Enfer ou Paradis selon là où ils se trouvent.
Un dicton rappelle le danger de la mer, la puissance et l'utilité de ces magnifiques symboles crées entre ciel et mer : «Qui voit Groix, voit sa croix.Qui voit Molène, voit sa peine, Qui voit Ouessant voit son sang, Qui voit Sein, voit sa fin ».
Chant : Denez Prigent et Lisa Gerrard "Gortoz ar ran"
Gortozet 'm eus, gortozet pell
E skeud teñval tourioù gell
E skeud teñval an tourioù glav
C'hwi am gwelo 'c'hortoz atav
Un deiz a vo 'teuio en-dro
Dreist ar morioù, dreist ar maezioù
Dreist ar maezioù, dreist ar morioù
D'am laerezh war an treujoù
'Teuio en-dro karget a fru
E skeud teñval an tourioù du
Teuio en-dro an avel c'hlas
Da analañ va c'halon c'hloaz't
Kaset e vin diouzh e anal
Pell gant ar red en ur vro all
Kaset e vin diouzh e alan
Pell gant ar red, hervez 'deus c'hoant
Hervez 'deus c'hoant pell eus ar bed
Etre ar mor hag ar stered
Traduction :
J'ai attendu, j'ai attendu longtemps
Dans l'ombre sombre des tours brunes
Dans l'ombre sombre des tours de pluie
Vous me verrez attendre toujours
Vous me verrez attendre toujours
Un jour il reviendra
Par-dessus les mers, par-dessus les champs
Un jour il reviendra,
Par dessus les campagnes, par dessus les mers
Reviendra le vent vert
Et emportera avec lui mon coeur blessé
M'emporter sur les chemins
Il reviendra, chargé d'embruns
Dans l'ombre sombre des tours noires
Grace à son souffle, je serais emporté
Loin dans le courant, dans un autre pays
Je serais emporté, grace à son souffle
Loin dans le courant, selon son désir
Selon son désir, loin de ce monde
Entre la mer et les étoiles

Emprunt d'images du film de Keruzoré et autres images par moi-même
Chant Denez Prigent

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×